Le style à l’Anglaise est le plus difficile à écrire. 

Surtout pour les débutants. Je vois comment les enfants se battent pour réussir une belle lettre.

Écrire avec l’encre demande de la discipline, de la concentration et de la patience. La plume pointue doit devenir obéissante et souple. La ligne doit apparaître comme par miracle. Il n’est pas possible d’expliquer certaines choses en calligraphie, il faut les pratiquer. Sentir le papier et écouter le grincement de la plume, garder la même inclinaison des traits, garder le contraste entre plein et délié. 

Pour l’instant il faut apprendre à ne pas s’énerver si rien ne va et que votre plume fait «la fourchette».

0C9B01B0-639A-4C7F-8E90-DEEA4F65C6B1

4F971568-2EA6-450E-A26A-79FA171AED21

907E8826-1CA6-4FD2-B59D-012988C8B963

2FA85066-9E6E-458A-83CE-7AD949951F22

9EEBA5BD-C334-4AE7-AF0B-32DF5A697369

C’est avec les fils 

Du saule pleureur, qui, contre le vent,

Ne discutent pas,

Qu’il faut coudre 

Le sac de patience.

Katsubé Magao